24.01.2022

Suspension de la motion sur le «ratio infirmière/patient»

ARTISET salue la décision de la CSSS-E.

La CSSS-E a décidé vendredi à l'unanimité de suspendre le traitement de la motion «introduction d’un ratio entre le nombre d’infirmiers et le nombre de patients.» (19.4053), car ce thème sera traité lors de la deuxième étape de mise en œuvre de l'initiative sur les soins. ARTISET salue cette décision.

La fédération ARTISTE avec son association de branche CURAVIVA s'était prononcée en faveur du rejet de la motion : mais pas uniquement dans l'optique de la mise en œuvre de l'initiative sur les soins infirmiers: ARTISET ne considère pas l'introduction d'un ratio fixe infirmière/patient comme un moyen efficace:

  • Un NPR limite la flexibilité des établissements à adapter la composition du personnel aux besoins de soins individuels des résidentes et résidents. Une réglementation générale n’est pas pertinente: la composition des résidentes et résidents ainsi que leurs besoins individuels varient d’un établissement à l’autre et déterminent l’effectif du personnel adéquat.
  • De plus, les établissements de soins et pour personnes âgées sont le domicile des résidentes et résidents. Par conséquent, la qualité de vie est au centre de leurs préoccupations et pas seulement les soins. C’est pourquoi, une collaboration interprofessionnelle entre des spécialistes de différentes professions est nécessaire. La condition préalable à une qualité de vie élevée dans les EMS est donc de préférence une combinaison juste pour tout le personnel de l’établissement, plutôt qu’une prescription rigide concernant le personnel infirmier.
  • De même, les conséquences de la motion ne sont pas claires si un prestataire ne trouve pas suffisamment de personnel, voire pas de personnel du tout, malgré tous ses efforts, pour des raisons de pénurie de personnel qualifié et ne peut pas (ou temporairement pas) remplir le NPR.

Avec la suspension, la motion ne sera pas traitée par le Conseil des Etats pour le moment.

retour